top of page

LA FLECHE DE NOTRE-DAME PREND LA PAROLE

L’incendie de Notre Dame de Paris a été peuplé de signes et de symboles : le pouvoir spirituel représenté par la cathédrale est entré en collision avec le pouvoir temporel et contraint le Président de la République à reporter un discours important qu’il devait prononcer à l’heure exacte du départ du feu Une union sacrée s’est formée de façon instantanée autour de l’évènement dans un pays et un monde traversés de graves tensions. Enfin, à peine les dernières flammes éteintes, la croix de l’autel est apparue intacte et resplendissante au milieu des décombres de la nef, symbole du Christ ressuscité à quelques jours de Pâques.

Le terrible effroi et l’incrédulité pleine d’émotion provoqués par le brasier furent érodés par les centaines de passages en boucle à la télévision. Une vision étrange leur a succédé : la flèche léchée par les flammes inclinait doucement la tête, hésitait puis basculait dans un geste léger presque élégant avant de disparaitre tel un rayon de soleil dans un ciel plombé par la consternation générale.

Elle disait :

« Je vous salue, j’ai fait mon temps. Mon existence née de l’imagination d’un homme était improbable, bien que chargée de sens religieux et de symboles. Parfois dans mes hauteurs je me sentais futile comparée à la toiture, aux tours, aux arcs- boutants, mes compagnons qui paraissaient si forts. J’étais un pur hommage à la beauté, vouée du haut de mon coq à la contemplation de Paris et objet de l’admiration des voyageurs venant de la terre entière. Je n’oublie pas mes grimpeurs fous qui me frôlaient les arrêtes et me réchauffaient l’âme. Ma vie fut heureuse, ne pleurez pas. Je suis le fruit d’un geste de liberté, une plume dans le vent. Ne m’oubliez pas mais ne cherchez pas à me reconstruire à l’identique, comme ils disent. Restez fidèles à l’inspiration joyeuse de mon créateur. Il m’a voulu belle, aérienne en contrepoint aux lourdeurs médiévales qui m’entouraient. Taillez dans la pierre une œuvre nouvelle qui soit la fille de ce temps dont a jailli une ferveur collective d’essence religieuse. Qu'elle soit aussi le produit romanesque de la fierté nationale et des passions populaires. Et comme Dieu ou le sort a permis qu’on retrouve mon coq fumant mais bien vivant au milieu des décombres, remettez le tout en haut pour que chaque matin il régale de son chant celle qui me succèdera »

EB

Featured Review
Tag Cloud
bottom of page