top of page

L'homme de gingembre, de JP Donleavy

JP DONLEAVY, écrivain irlando-américain vient de mourir dans l’oubli après la fulgurante publication de "L’homme de gingembre " en 1955, Son grand-œuvre largement autobiographique est le récit truculent d’un personnage dans la dèche, pique-assiette, jouisseur et arnaqueur, propre à choquer le bourgeois. Il le fût ! L’ouvrage fut condamné et brulé en Irlande pour obscénité. Après lecture il y a quelques années, constatons qu’on a fait bien pire et moins talentueux dans ce registre depuis lors. Donleavy disait de lui "Quand je serai mort, j’espère qu’on dira : ses pêchés étaient écarlates mais ses livres furent lus ». L’ouvrage –publié dans une version expurgée- est dans la veine picaresque suivie par Henri Miller et empruntée parfois par Philippe Djian, le plus américain de nos romanciers. EB

Folio. 400 pages

Featured Review
Tag Cloud
bottom of page